Automate programmable industriel (A.P.I)

automate

Histoire de l’A.P.I

L’A.P.I a été introduit à la fin des années 1960. Le premier A.P.I commercialisé et réussi a été conçu et développé par MODICON pour General Motors.

Auparavant, c’était une machine avec des milliers de pièces électroniques.

Plus tard, à l’issue des années 1970, le microprocesseur a considérablement amélioré le rôle de l’automate, lui permettant d’évoluer sous forme de simples relais vers un système sophistiqué tel qu’il est aujourd’hui.

Composants de l’API

Module d’entrée /sortie :

C’est la partie de l’automate qui relie le CPU (programme) à la machine. Dans un automate, il y a généralement des modules dédiés pour les entrées et des modules dédiés pour les sorties.

Un module d’entrée détecte l’état des signaux d’entrée tels que les boutons-poussoirs, les interrupteurs, les capteurs de température, etc.

Un module de sortie contrôle des dispositifs tels que des relais, des démarreurs de moteur,l’éclairage, etc.

Types de modules d’entrée sortie

  • Module d’E/S digitale TOR (tout ou rien)

Il se connecte avec des périphériques, soit « on » ou « off ».

Exemple périphérique d’entrée TOR : Interrupteur d’éclairage, boutons poussoirs et détecteur de proximité.

Exemple de périphériques de sortie TOR : Lampes, relais, démarreurs de moteur, vanne d’eau et élément chauffant.

  • Module d’entrée sortie analogique

l’autre forme d’E/S est l’E/S analogique.

Ils font référence à des signaux qui ont une plage de valeur bien supérieure à 1 ou 0.

  • Câblage de sortie A.P.I

  • Types de sorties A.P.I
Sortie à relais

les contacts secs de relais sont le choix rapide puisqu’ils sont indépendants de la tension et qu’ils constituent une interface facile avec la machine. Les relais ont généralement un courant nominal plus élevé que les transistors, mais ont une durée de vie mécanique qui doit être considérée.

Sortie à transistor

Pour les applications DC. Ils sont plus petits et offrent donc un nombre d’E/S plus élevé par unité d’espace de circuit imprimé. Vous pouvez également les choisir pour des vitesses de commutation plus rapides et une longévité par rapport aux relais.

Cycle de scrutation de l’A.P.I

 

 

L’alimentation

CPU

Mémoire

 

Langages de programmation de l’API

Les cinq langages de programmation API les plus populaires sont

  1. Langage à contacts (LD)
  2. Le langage SFC ou Grafcet ou graphe séquentiel fonctionnel
  3. Diagramme de schéma fonctionnel(FBD)
  4. Texte structuré (ST)
  5. La liste d’instruction (IL)

types d’automates

  • Compact
  • Modulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *